Raspberry Pi: Création d’un NAS light avec Samba

Donc, l’idée ici est de vous permettre d’accéder à des fichiers depuis votre réseau local (comprendre: n’importe quel ordinateur connecté à votre WIFI). Vous pourrez ainsi utiliser votre Raspberry Pi comme espace de stockage, de sauvegarde.

Il vous faudra nécessairement ici un disque dur externe qui sera utilisé pour stocker les fichiers, la carte SD utilisée étant essentiellement destinée au système d’exploitation.

Donc préparez-vous, c’est parti ! Connectez-vous au Raspberry Pi comme indiqué dans les dernières lignes de l’article sur les bases.

Installer et configurer Samba

On commence par télécharger Samba

sudo apt-get install samba samba-common-bin

puis on édite le fichier de configuration

sudo nano /etc/samba/smb.conf

sous la partie Authentication insérer la ligne

security = user

et rajouter en fin de fichier

[sharedFolders]
  comment = public storage
  path = /home/sharedFolders
  valid users = @users
  force group = users
  create mask = 0660
  directory mask = 0771
  read only = no

on crée ensuite le dossier dont on a besoin

sudo mkdir /home/sharedFolders

et on y applique les bons droits

sudo chown -R root:users /home/MyShares/public
sudo chmod -R ug=rwx, o=rx /home/MyShares/public

on redémarre Samba

sudo service smbd restart
sudo service nmbd restart

et on définit un mot de passe pour le user ‘pi’ sur Samba

sudo smbpasswd -a pi

on peut donc ensuite se connecter, sur mac, sur le serveur

smb://{adresse-de-votre-raspberry-pi}/sharedFolders

Pour l’instant, ce dossier « sharedFolders » est disponible sur votre carte SD, et comme expliqué plus haut, ce n’est pas réellement ce qu’on souhaite.

Connecter un disque dur externe au Raspberry Pi

Branchez votre disque dur externe à un port USB du Raspberry Pi, et pour le reste suivez le guide:

Retrouvons le nom du sda (le disque dur) en tapant cette commande:

sudo fdisk -l

Votre disque sur sera noté « sda » ou « sdb », voici ce que me ressort la commande de mon côté:

mon disque dur est ici référencé en /dev/sda1

On va formatter le disque dur au format ext4 afin de lui permettre de gérer les fichiers volumineux (notamment de plus de 4Go)

umount /dev/sda1
sudo mkfs.ext4 /dev/sda1

Puis on monte le disque dur dans la structure précédemment créée (ici, on crée le lien entre le dossier « shareFolders » précédemment créé et le disque dur:

sudo mount /dev/sda1 /home/sharedFolders

On va faire en sorte que ce disque dur externe soit monté automatiquement, plutôt que de la faire manuellement à chaque redémarrage du Raspberry-Pi:

sudo nano /etc/fstab

et on ajoute la ligne suivante:

/dev/sda1 /home/sharedFolders auto noatime,nofail 0 0

Et voilà le travail ! Nous avons maintenant accès depuis n’importe quel ordinateur au disque dur branché sur le Raspberry-Pi.

Retour au dossier Raspberry Pi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.